ProFile Accueil

Que fait -on avec les cotisations de REER non utiliser et elle ne retire pas encore sa pension pour REER ou ferr Elle a 68 ans merci Michel Poulin

Que fait -on avec les cotisations de REER non utiliser et elle ne retire pas encore sa pension pour REER ou ferr Elle a 68 ans merci Michel Poulin

  • Parlez-vous de cotisations faites et non utilisées ou de droits acquis non utilisés.
  • Je parle des cotisations inutilisées des années antérieurs tel que spécifier sur les avis de cotisations du FEDERAL soient 2010 2011 2012 2013  au montants de 1570.00$
Annuler

Tu peux les placés dans l'année 2014 s'ils ont été acheter entre mars 2014 et 02 mars 2015.

S'ils ont été acheter dans les années antérieur, tu les places à la même place en clicquant sur la petite flèche du menu déroulant et tu choisi "Avant le 1er janvier 2014", mais attention, les REER vont entrer dans son compte de REER mais pas de déduction pour cette année la.

Si tu veux avoir la déduction, il faut faire un redressement de l'année de l'achat du REER non utiliser.

Et si sont des REER FTQ ou CSN, regard dans le T5006 et tu peux introduire seulement l'année 2013


Yvon

    Annuler
    Je parle des cotisations inutilisées des années antérieurs tel que spécifier sur les avis de cotisations du FEDERAL soient 2010 2011 2012 2013  au montants de 1570.00$
    • Je comprends bien que tu as des déductions inutilisées et pour les utiliser, le contribuable devra avoir asser de revenus pour que la déduction REER vaille la peine, sinon ca restera encore dans les inutilisées pour 2014 et suivante !
    Annuler

    S'ils sont sur l'avis de cotisation à la case B tu choisis avant le 1er janv. 2014 et inscrit le montant à la ligne 1 de l'annexe 7. Pas besoin de faire de redressement puisque déjà comptabilisés à l'ARC. Il y aura ainsi déduction pour 2014.

      Annuler
      Donner une réponse

      Les gens viennent sur ProFile pour obtenir de l'aide et des réponses. Nous voulons qu'ils sachent que nous sommes là pour les écouter et partager leurs connaissances. Nous le faisons avec le style et le format de nos réponses. Voici cinq directives :

      1. Gardez un ton de conversation. Lorsque vous répondez à des questions, écrivez comme si vous parliez. Imaginez que vous êtes en train d'expliquer quelque chose à un ami à qui vous faites confiance. Évitez le jargon et les termes techniques si possible. Lorsque vous ne trouvez pas le mot, expliquez les termes techniques dans un français simple.
      2. Soyez claire et répondez dès le départ. Demandez-vous quelle est l'information dont la 
personne a besoin et fournissez cette information. Ne vous éloignez pas du sujet et évitez les détails inutiles. Décomposez l'information en une liste numérotée ou non numérotée et mettez en surbrillance les détails les plus importants.
      3. Soyez concis. Essayez de vous limiter à deux petites phrases par paragraphe et à deux 
lignes par paragraphe. Un long texte peut sembler intimidant et de nombreuses personnes ne le liront pas; par conséquent, il faut le sectionner. Vous pouvez faire des liens avec d'autres ressources pour fournir plus de détails, mais évitez de donner des réponses qui contiennent plusieurs liens.
      4. Comprenez bien les questions. Lorsque les gens publient des questions d'ordre général, prenez quelques secondes pour essayer de comprendre ce qu'ils cherchent vraiment. Ensuite, fournissez des réponses qui les orientent vers le meilleur résultat possible.
      5. Encouragez les gens et soyez positif. Trouvez des moyens d’éclairer les gens en 
anticipant leurs inquiétudes . Montrez que nous voulons réellement les aider à obtenir des résultats positifs.
      Annuler

      Questions similaires que des clients ont également trouvé utiles :