ProFile Accueil

Bien locatif, assurance sur l’hypothèque c'est une dépense courante ou en capital?

Terme de 25 ans coût de l'assurance 8000$.

  • Prime SCHL (assurance en cas de default de paiement)
Annuler
C'est possible de donner plus de détails. Peut-être qu'ainsi vous aurez une réponse.  On parle d'assurance-vie, invalidité.... ?
  • A mon avis l'assurance est une option, non taxable si il le recoit un jour donc pas déductible nulle part
  • Attention Alain ici on parle de SCHL pas d'assurance vie et invalidité.   Dans ces cas il y a des règles. Dans certains cas si c'est une exigence de l'institution financière cela pourra être déductible.  Pour ton information: les primes d'assurance-vie peuvent être déduites du revenu de biens si la police d'assurance vie est cédée à l'institution financière dans le cadre d'un emprunt servant à produire un revenu, ou si la cession de la police est exigée à titre de garantie de l'emprunt et cela correspond à une exigence véritable de l'institution financière et non pas par complaisance, si le particulier est titulaire de la police, les intérêts sur l'emprunt sont déductibles (voir interprétation fédérales no. 2004-0085551C6 et 2004-0077031E5 et 2005-0116651C6  .. Si l'assurance est plus élevée que le solde du prêt, seule la garantie proportionnelle des primes est déductible, toujours dans le cas où le prêt a été utilisé pour gagner un revenu d'entreprise ou de biens. Pour l'invalidité le fédéral et le provincial ont deux positions différentes et je vais t'épargner toute la règle fiscale. Fédéral c'est assez clair non déductible. Pour Québec franchement ils ont des interprétations contradictoires.  Donc, j'ai un principe dans le doute je m'abstiens.  Si jamais cela te tente tu peux aller lire l'article 176.i LI RQ et le bulletin d'interprétation IMP.176-2/R1  - par contre l'article 176.4 LI vient contredire 176.1LI.  - Donc déductible ou pas?? pas clair.
Annuler
Donner une réponse

Les gens viennent sur ProFile pour obtenir de l'aide et des réponses. Nous voulons qu'ils sachent que nous sommes là pour les écouter et partager leurs connaissances. Nous le faisons avec le style et le format de nos réponses. Voici cinq directives :

  1. Gardez un ton de conversation. Lorsque vous répondez à des questions, écrivez comme si vous parliez. Imaginez que vous êtes en train d'expliquer quelque chose à un ami à qui vous faites confiance. Évitez le jargon et les termes techniques si possible. Lorsque vous ne trouvez pas le mot, expliquez les termes techniques dans un français simple.
  2. Soyez claire et répondez dès le départ. Demandez-vous quelle est l'information dont la 
personne a besoin et fournissez cette information. Ne vous éloignez pas du sujet et évitez les détails inutiles. Décomposez l'information en une liste numérotée ou non numérotée et mettez en surbrillance les détails les plus importants.
  3. Soyez concis. Essayez de vous limiter à deux petites phrases par paragraphe et à deux 
lignes par paragraphe. Un long texte peut sembler intimidant et de nombreuses personnes ne le liront pas; par conséquent, il faut le sectionner. Vous pouvez faire des liens avec d'autres ressources pour fournir plus de détails, mais évitez de donner des réponses qui contiennent plusieurs liens.
  4. Comprenez bien les questions. Lorsque les gens publient des questions d'ordre général, prenez quelques secondes pour essayer de comprendre ce qu'ils cherchent vraiment. Ensuite, fournissez des réponses qui les orientent vers le meilleur résultat possible.
  5. Encouragez les gens et soyez positif. Trouvez des moyens d’éclairer les gens en 
anticipant leurs inquiétudes . Montrez que nous voulons réellement les aider à obtenir des résultats positifs.
Annuler

Questions similaires que des clients ont également trouvé utiles :