ProFile Accueil

Le fils de 54 ans passe la majorité de son temps chez ses parents âgés afin de les aider. Peux-t-il réclamer un crédit pour aidant naturel?

Le fils de 54 ans passe la majorité de son temps chez ses parents âgés afin de les aider. Il y reste jour et nuit, cependant, il possède aussi sa résidence principale. Est-ce qu'il peut réclamer un crédit pour aidant naturel même si son adresse officielle est ailleurs? Merci!

    Annuler
    Aidants naturels- si tu parles du crédit fédéral je te donne le grandes lignes.  C'est nouveau en 2017, l'enfant n'a pas à habiter avec le parent. (voir plus bas) Référence: planiguide fiscal 2017 (que tu peux consulter sur internet gratuitement) par contre lit bien les conditions.... en raison d'une déficience.....

    Crédit canadien pour aidant naturel – Fédéral

    Depuis 2017, le nouveau crédit canadien pour aidant naturel(16)  remplace le crédit pour aidants naturels, le crédit pour personne à charge ayant une déficience et le crédit pour aidants familiaux.

    Un particulier peut demander le crédit canadien pour aidant naturel à l’égard d’un époux ou conjoint de fait, d’un enfant mineur ou d’un proche admissible, qui est à sa charge au cours de l’année en raison d’une déficience mentale ou physique. Contrairement à l’ancien crédit pour aidants naturels, le particulier n’a pas l’obligation d’habiter avec la personne à charge. Toutefois, le crédit canadien pour aidant naturel n’est pas disponible à l’égard d’un aîné qui n’a pas de déficience.

    Le crédit est calculé en fonction de deux montants, soit le montant supérieur (6 883 $19) et le montant inférieur (2 150 $). Le montant supérieur peut être demandé à l’égard de chaque personne à charge ayant une déficience qui est un proche admissible. Le montant inférieur (anciennement le montant pour aidants familiaux) doit, quant à lui, être demandé pour une personne à charge ayant une déficience et pour laquelle le crédit pour époux ou conjoint de fait, le crédit pour personne à charge admissible ou le crédit pour enfant mineur ayant une déficience est demandé. Dans ce dernier cas, si les allégements fiscaux obtenus sont inférieurs à ceux qui seraient disponibles si le montant supérieur avait été demandé, un montant supplémentaire est offert pour compenser cette différence20.

    Le crédit canadien pour aidant naturel est réduit en fonction du revenu net de la personne à charge et devient nul lorsque le revenu atteint 23 046$21.

    16 L’ARC offre des informations au sujet de ce nouveau crédit sur son site Internet : http://www.cra-arc.gc.ca/gncy/bdgt/2017/qa01-fra.html.

    Crédit d’impôt pour aidants naturels – Québec (attention les règles sont différentes du fédéral) 

    Un particulier qui héberge un proche admissible ou qui cohabite avec un proche admissible qui est dans l’incapacité de vivre seul peut réclamer un crédit d’impôt remboursable pour aidants naturels s’il est demeuré avec le proche pendant une période consécutive de douze mois, incluant une période de six mois durant l’année. En 2017, ce crédit d’impôt est constitué d’un montant de base universel de 647 $ et d’un montant supplémentaire de 529 $ qui est réduit lorsque le revenu du proche excède 23 505 $ (supplément nul à 26 811 $)22.

    Dans la mesure où il est âgé de 70 ans ou plus, il peut s’agir du père, de la mère, du grand-père, de la grand-mère, d’un oncle, d’une tante, d’un grand-oncle ou d’une grand-tante du contribuable ou de son conjoint. Toutefois, s’il est atteint d’une déficience grave ou prolongée et qu’il était majeur durant la période d’hébergement de l’année, le proche parent peut aussi être l’enfant, le petit-enfant, le neveu, la nièce, le frère ou la sœur du contribuable ou de son conjoint.

    Aidant naturel d’un conjoint âgé

    Le crédit d’impôt remboursable pour aidants naturels s’adresse également à un aidant naturel prenant soin de son conjoint âgé d’au moins 70 ans dans leur propre résidence. Dans ces circonstances, le montant de base du crédit s’élève à 1 007 $ en 2017.


    • Toujours très bien détaillée tes réponses!
    • Merci!  Un peu long, mais ce crédit est tellement complexe qu'on peut en perdre facilement son latin. En plus cela n'arrête pas de changer.
    • Merci beaucoup pour votre réponse. Je vais l'explorer davantage.
    • Dans ce cas , au fédéral, est-ce que le parent aurais droit aussi au montant de transfert de personnes handicapés, meme si son fils ( + que 18 ans )  n'habite pas avec les parents car si je comprends ils ont droit au montant d'aidant familiaux. L'un va=t=il avec l'autre
    • Alain pas sûre de comprendre ta question.  Je te joins le lien de l'ARC pour le transfert de ct. der personnes handicapées. Et aussi de l'ARC la définition de personne à charge admissible. (en principe doit habiter avec pour être admissible)

      https://www.canada.ca/fr/agence-revenu/services/impot/particuliers/sujets/tout-votre-declaration-revenus/declaration-revenus/remplir-declaration-revenus/deductions-credits-depenses/ligne-318-montant-personnes-handicapees-transfere-personne-a-charge.html


      Vous pourriez avoir le droit de demander ce montant pour une autre personne si, à un moment de l'année, vous remplissiez toutes les conditions suivantes :

      Vous n'aviez pas d'époux ou conjoint de fait ou, si vous en aviez un, vous ne viviez pas avec lui, ne subveniez pas à ses besoins et n'étiez pas à sa charge.
      Vous subveniez aux besoins d'une personne à charge en 2017.
      Vous viviez avec cette personne à charge (dans la plupart des cas au Canada) dans un logement que vous avez tenu. Vous ne pouvez pas demander ce montant pour une personne qui vous rendait visite seulement.
      De plus, au moment où vous remplissiez toutes ces conditions, la personne à charge devait répondre à l'une des conditions suivantes :

      Elle était un de vos parents ou grands-parents selon les liens du sang, du mariage, de l'union de fait ou de l'adoption.
      Elle était votre enfant, un de vos petits-enfants, un frère ou une sœur selon les liens du sang, du mariage, de l'union de fait ou de l'adoption et elle avait soit moins de 18 ans, soit une déficience des fonctions physiques ou mentales.
      Remarques
      Si la personne à votre charge vit habituellement avec vous, mais que ce n'était pas le cas en raison de ses études, nous considérons qu'elle vivait avec vous pour ce qui est de ce montant.

      Dans le cas de votre enfant, il n'est pas nécessaire qu'il ait résidé au Canada, pourvu qu'il ait demeuré avec vous (par exemple, si vous étiez résident réputé du Canada et que vous résidiez dans un autre pays avec votre enfant).
    • Je ne parle pas de personnes a charge mais de parents qui ont un fils handicapés qui n'habite pas chez eus ( il est placés en chambre ) et qu'il prenne soin de lui, habillement, activités sportive, le fils a 26 ans. Si je comprends vien, les parents auraient droit a l'aidant naturel meme s'il n'habite pas avec eux mais il n'auraient pas le droit aux transfert de personnes handicapés
    • Alain d'accord je croyais que ta question avait un lien direct avec celle de Élizabelle.  Donc, si tu regardes les documents  ci-haut,  Oui pour l'aidant naturel.  Et non pour le transfert de ct. pour personne handicapée et ct. pour aidant familiaux car le fils n'est pas considérée comme une personne à charge admissible.
    • MERCI
    Annuler

    Si la maison est au nom du fils OUI, au nom des parents NON.

    Annuler
    Donner une réponse

    Les gens viennent sur ProFile pour obtenir de l'aide et des réponses. Nous voulons qu'ils sachent que nous sommes là pour les écouter et partager leurs connaissances. Nous le faisons avec le style et le format de nos réponses. Voici cinq directives :

    1. Gardez un ton de conversation. Lorsque vous répondez à des questions, écrivez comme si vous parliez. Imaginez que vous êtes en train d'expliquer quelque chose à un ami à qui vous faites confiance. Évitez le jargon et les termes techniques si possible. Lorsque vous ne trouvez pas le mot, expliquez les termes techniques dans un français simple.
    2. Soyez claire et répondez dès le départ. Demandez-vous quelle est l'information dont la 
personne a besoin et fournissez cette information. Ne vous éloignez pas du sujet et évitez les détails inutiles. Décomposez l'information en une liste numérotée ou non numérotée et mettez en surbrillance les détails les plus importants.
    3. Soyez concis. Essayez de vous limiter à deux petites phrases par paragraphe et à deux 
lignes par paragraphe. Un long texte peut sembler intimidant et de nombreuses personnes ne le liront pas; par conséquent, il faut le sectionner. Vous pouvez faire des liens avec d'autres ressources pour fournir plus de détails, mais évitez de donner des réponses qui contiennent plusieurs liens.
    4. Comprenez bien les questions. Lorsque les gens publient des questions d'ordre général, prenez quelques secondes pour essayer de comprendre ce qu'ils cherchent vraiment. Ensuite, fournissez des réponses qui les orientent vers le meilleur résultat possible.
    5. Encouragez les gens et soyez positif. Trouvez des moyens d’éclairer les gens en 
anticipant leurs inquiétudes . Montrez que nous voulons réellement les aider à obtenir des résultats positifs.
    Annuler

    Questions similaires que des clients ont également trouvé utiles :